Spiruline et prix : 3 critères pour choisir


La spiruline ça y est, vous voulez en prendre car vous êtes convaincu(e) de ses nombreux bienfaits.

Une question est donc maintenant centrale : la spiruline à quel prix ?

 

Nous allons vous indiquer les 3 critères indispensables à prendre en compte et toutes les informations nécessaires pour acheter votre spiruline en connaissance de cause et au juste prix.

Car la spiruline est un peu à la mode ces derniers temps, alors il ne faut pas s’y tromper.

 

 

1. L’origine

 

Exigez tout d’abord de connaître l’origine de la spiruline que vous achetez.

Cela paraît évident mais ce n’est pas toujours le plus facile. En effet, beaucoup de revendeurs « oublient » d’indiquer l’origine de leur produit.

Alors exigez de connaître l’origine, et, si possible, choisissez « Origine : France » !

 

En France nous avons une filière de production de spiruline unique au monde !

Nous sommes le seul pays où une production paysanne de spiruline de grande qualité existe et ce depuis à peine une vingtaine d’années.

Pour en savoir plus vous pouvez visiter le site de la Fédération des Spiruliniers de France.

Les producteurs français produisent pour le moment 4 tonnes de spiruline par an, ce qui représente à peine 10 % de la consommation nationale qui s’élève à environ 40 tonnes par an.

 

D’où viennent alors les autres 90% de la spiruline vendue en France ?

Principalement de pays tiers comme la Chine ou l’Inde.

 

Le premier producteur au monde de spiruline, en quantité, c’est la Chine.

Depuis que Mao Tse Toung s’y est intéressé, elle y est produite dans des sites industriels où les bassins de culture s’étendent sur plusieurs hectares (comme l’explique d’ailleurs le Dr Dupire dans la conférence).

L’Inde est également un gros producteur de spiruline. Pas étonnant puisqu’une des souches de spiruline s’appelle « Lonar » du nom du lac où on la trouve en Inde.

Dans une moindre mesure, certains pays d’Afrique et d’Amérique latine produisent également de la spiruline, de façon plus ou moins qualitative selon les lieux de production.

De petits producteurs peuvent évidemment faire de la qualité dans tous les pays du monde.

 

L’origine aura bien sûr une influence sur le prix de la spiruline (et sa qualité).

 

L’origine influence le prix de la spiruline :

- le coût du travail n’est pas le même en Chine, en Inde ou en France, ni les conditions de travail.

- les normes d’hygiène et obligations de traçabilité sont différentes (voir plus bas)

- le transport nécessaire augmente le prix

- les intermédiaires, plus ou moins nombreux, et plus ou moins gourmands !

 

 

 

 

Exigez donc de connaître l’origine de votre spiruline, et méfiez-vous des contrefaçons !

En effet, certaines marques n’hésitent pas à inclure des termes qui prêtent à confusion sur leurs emballages ou leurs sites internet. Ainsi l’on trouve souvent le mot « France » dans l’adresse web ou la marque d’un site qui vend de la spiruline qui vient d’on ne sait où, ou le drapeau français sur un paquet de spiruline qui est « conditionnée en France » et non « produite en France ».

De la même manière, certaines marques sous-entendent que leur spiruline est produite dans des lacs d’eau pure en montagne… mais l’origine n’est même pas indiquée !

 

 

Photo des producteurs, des sites de productions ???

 

 

 

 

 

 

2. La qualité

 

Le prix de la spiruline doit être en lien avec la qualité de la spiruline.

Et la qualité de la spiruline dépend directement de son mode de culture.

 

Il existe principalement 2 manières de produire de la spiruline :

- la culture paysanne, à petite échelle

- la production industrielle, à grande échelle

 

La culture paysanne de spiruline, que certains qualifient aussi d’artisanale, c’est d’abord une production dans des fermes à taille humaine.

La production de spiruline demande beaucoup de temps et de travail. > lien vers page spiruline

Dans les fermes, ce sont de petits producteurs passionnés qui cultivent, récoltent et contrôlent la spiruline. Leur priorité c’est avant tout la santé et la satisfaction de leurs clients.

 

Les industriels eux ont pour priorité la rentabilité. Le temps c’est de l’argent.

Or la culture de spiruline et sa récolte demandent beaucoup de temps, si elles sont faites dans le respect de l’algue bleue. Pour gagner du temps et donc de l’argent, les industriels ont mis au point des techniques de culture et de récolte spécifiques, comme l’atomisation à haute température de l’eau chargée en spiruline (ce qui évite plusieurs étapes de récolte comme la filtration et le pressage). Or ces procédés détériorent la spiruline, tuent une grande partie de ses nutriments, et lui donnent un goût… pas très agréable !

 

Comparatif : culture paysanne VS production industrielle

 

- petite surface / grande surface (plusieurs hectares)

- culture dans un environnement contrôlé, sous serre / culture à l’air libre et difficile à contrôler

- contrôle de la qualité de l’eau utilisée / qualité de l’eau aléatoire et risques de contamination en métaux lourds et autres

- récolte douce, qui respecte la spiruline et n’éclate pas ses molécules / atomisation directement en poudre, ce qui éclate les molécules de spiruline

- séchage à basse température, pour un produit vivant ayant conservé tous ses nutriments / atomisation à haute température qui tue le produit et une grande partie de ses nutriments

- goût léger et agréable, petit goût d’algue / goût fort, se rapprochant parfois du poisson pourri

- création d’emploi / réduction des coûts

 

On comprend donc bien pourquoi la qualité et le process de culture sont importants !

 

Et je dirais même plus : la qualité, et le contrôle de la qualité !

 

 

Le contrôle de la qualité et la traçabilité

 

La spiruline est plus riche en protéines que la viande ou le poisson. Elle est donc aussi plus périssable. Il est donc impératif de vérifier la qualité sanitaire et microbiologique du produit fini avant de le mettre sur le marché.

Vérifiez donc que votre spiruline est produite de manière à obtenir un produit fini de bonne qualité sanitaire, exempt de toute contamination dangereuse.

Les moyens mis en œuvre et les contrôles en laboratoire indépendant ont un prix, que tous les producteurs ou revendeurs de spiruline ne sont pas prêts à payer.

Le prix de la spiruline, cela peut aussi être le prix des moyens mis en œuvre pour votre santé et votre sécurité.

Ainsi les producteurs de la FSF respectent des normes françaises et européennes en matière de sécurité sanitaire et de qualité microbiologique. Ils vérifient également la qualité de l’eau utilisée et la qualité du produit fini en ce qui concerne l’absence de contamination et la qualité nutritionnelle.

 

 

 

La spiruline et les métaux lourds

 

La spiruline est un chélateur. Cela veut dire qu’elle a la capacité de fixer les métaux lourds.

Pratique lorsqu’il s’agit de les éliminer de notre organisme. Moins sympa lorsqu’elle est cultivée dans une eau de mauvaise qualité, chargée en métaux lourds, qu’elle fixe et que l’on absorbera en même temps que la précieuse spiruline.

Vérifiez donc que votre spiruline a été cultivée dans une eau exempte de toute contamination et que le produit fini a été contrôlé exempt de métaux lourds.

Le prix de la spiruline, ce peut être aussi le prix d’une eau de qualité, contrôlée, ou pas !

 

 

 

Et le bio ???

 

Il n’existe pas en France de cahier des charges Bio pour la spiruline.

De ce fait, les producteurs français ne peuvent pas faire labelliser leur spiruline en bio.

Par contre, en Chine et en Inde par exemple, il existe bien des cahiers des charges Bio pour la spiruline. Malheureusement, dans ces pays la définition du Bio n’est pas la même que celle que nous avons en Europe. Et ces cahiers des charges ne sont pas très exigeants, et autorisent par exemple l’atomisation de la spiruline à haute température. Rien à voir avec l’idée que l’on se fait du bio en France et en Europe.

 

Les spirulines dites Bio que l’on trouve donc en magasin, sont nécessairement des spirulines de pays tiers, le plus souvent issues de production industrielles et atomisées à haute température.

Pas nécessairement un gage de qualité donc, et sûrement pas un argument pour son prix parfois exorbitant !

 

 

Comment faire pour vérifier tous ces critères ?

 

 

Exigez les informations, demandez des preuves ! Origine, résultats d’analyse, photos !

La plupart des revendeurs sur Internet vantent les vertus de la spiruline mais ne vous montrent même pas une photo du lieu où elle est produite !

 

Contrôlez vous mêmes la couleur, l’odeur et le goût de la spiruline qui en disent long sur sa qualité !

Une spiruline de qualité doit avoir une couleur vert-bleu foncée, garantie de la présence en bonne quantité de ses 3 pigments : la chlorophylle (verte), la phycocyanine (bleue) et le bêta-carotène (orange).

L’odeur de la spiruline doit être légère. Si elle sent fort et vous rappelle le poisson pourri, passez votre chemin !

Le goût de la spiruline de qualité est un petit goût d’algue, léger et agréable, si elle a été cultivée et séchée à basse température dans de bonnes conditions.

 

 

3. La commercialisation

 

Pour acheter votre spiruline, 4 possibilités :

- les pharmacies et la grande distribution

- les magasins bios

- sur Internet

- chez un producteur local

 

Selon où vous achetez votre spiruline il y aura plus ou moins d’intermédiaires, qui auront été plus ou moins gourmands.

 

 

Les laboratoires pharmaceutiques et les grandes enseignes sont habitués à faire de grosses marges bénéficiaires. De plus ils investissent souvent de gros moyens dans leur communication. Par exemple la marque Arkopharma a récemment diffusé une publicité TV > lien.

Pas étonnant donc que la spiruline qu’ils proposent est le plus souvent d’origine chinoise et industrielle, et pas toujours en lien avec le prix auquel elle est vendue.

 

Dans les magasins bios, 2 possibilités : vous trouverez soit les grandes marques estampillées bio (et donc également de production industrielle étrangère, vous savez ce qu’on en pense !) soit des spirulines de production locale, en circuit court. Choisissez évidemment de préférence la deuxième solution !

 

Sur Internet, comme d’habitude on trouve de tout !

Du petit producteur local qui a plus ou moins bien développé la vente en ligne au commerçant peu scrupuleux qui surfe sur la vague des superaliments. Donc comme d’habitude là, exigez des garanties de qualité : origine, qualité, traçabilité, etc !

 

Chez un producteur local, vous trouverez sans doute une spiruline de qualité, produite dans le respect de l’environnement et les normes françaises de sécurité et d’hygiène, au goût agréable, et vous pourrez poser toutes vos questions :o)

 

 

Conclusion : La spiruline au meilleur rapport qualité/prix

 

Vous l’aurez compris, nous vous conseillons évidemment d’acheter une spiruline de production française, en direct chez un producteur ou en circuit court dans votre magasin local.

Le producteur pourra vous fournir des garanties de qualité et de traçabilité, vous pourrez la goûter et l’acheter à un prix juste, en direct, du producteur au consommateur, pour votre santé, votre plaisir et la satisfaction du producteur qui vous nourrit.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0