Le safran, une épice unique


safran épice tube pistils

Le safran est une épice précieuse, aux arômes subtils et

aux nombreuses vertus.

 

C'est la seule épice issue d'une fleur.

C'est aussi la seule épice autochtone de nos régions.

 

Cultivé en Provence depuis les Romains, le safran est

un des ingrédients phares de notre cuisine méridionale et contemporaine.


La seule épice issue d'une fleur


safran épice crocus sativus

Le safran est la seule épice issue d'une fleur.

Le safran est en réalité le pistil du Crocus Sativus L., fleur à bulbe.

 

Il existe environ 80 espèces de crocus mais seul le Crocus sativus donne le safran. Pour plus d'informations concernant sa classification botanique vous pouvez consulter l'article de Wikipédia ICI.

 

 

Plante à végétation inversée, la fleur de safran fleurit à l'automne.

 

De couleur pourpre-violet, la fleur est composée de trois pétales et trois sépales. Elle a également trois étamines, d'un jaune vif.

Le pistil est composé de trois stigmates de couleur rouge vif.

Le safran, épice, est uniquement constitué de ce pistil séché.


La seule épice de notre terroir


safran épice récolte antiquité

Parce qu'on le classe parmi les épices, le safran véhicule souvent une image exotique.

Pourtant, il était déjà cultivé dans nos terroirs d'Occident bien avant l'arrivée des premiers navires de retour des Indes.

 

Les plus anciennes traces attestées nous indiquent sa présence dès 4300 ans av. J-C. dans la région de l'Euphrate et du Tigre, soit dans l'actuel Irak, alors au coeur de la civilisation Mésopotamienne.

 

Ensuite, il semblerait qu'il ait lentement migré à la fois vers l'est pour s'ancrer fortement au Cachemire, mais aussi vers l'ouest, en procédant par escales, à Chypre, Rhodes, en Crète et dans les îles des Cyclades, en Grèce antique enfin.

C'est ainsi que l'on retrouve sa trace dans le bassin méditerranéen dès l'Antiquité.

Pour en savoir plus sur l'histoire du safran, c'est par ICI.


L'épice de vos recettes


safran épice riz

Le safran est l'épice caractéristique de nombreuses recettes.

 

Dans la cuisine traditionnelle, il parfume le risotto, la paella, la rouille, la bouillabaisse et autres soupes de poissons, les tajines et autres.

Dans la cuisine contemporaine, il se marie parfaitement avec les poissons et crustacés, les crèmes, les légumes et fruits qui ont du goût (tomates, asperge, potimarron, orange, coings, ananas...).

En sucré, il révèlera tous ses arômes floraux, comme en sirop.